JO : LONDRES 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JO : LONDRES 2012

Message  guy.peloille le Dim 15 Juil 2012, 14:44

JO (F) : Le roster de la sélection russe
Par
Amaury Boulay
– Le 15 juillet 2012
Boris Sokolovsky, le sélectionneur de l’équipe de Russie, a dévoilé les 12 joueuses qui se rendront à Londres pour y disputer les Jeux Olympiques. Lors de son dernier stage, il a décidé de se séparer d’Ekaterina Lisina, Tatiana Popova, Liudmila Sapova et Katerina Keyru. Voici les 12 :

Nom Taille Position Naissance Club
Elena Danilochkina 182 cm guard 27.01.1986 Nadezhda
Becky Hammon 168 cm guard 11.03.1977 Sparta&K
Natalia Zhedik 183 cm guard 11.07.1988 Nadezhda
Ilona Korstin 183 cm guard 30.05.1980 Perfumerias Avenida, Spain
Evgenia Belyakova 182 cm guard 27.06.1986 Sparta&K
Olga Arteshina 188 cm forward 27.11.1982 UMMC
Natalia Vodopyanova 188 cm forward 04.06.1981 Dynamo Kursk
Marina Kuzina 195 cm forward 19.07.1985 Sparta&K
Natalia Vieru 196 cm center 25.07.1989 Good Angels
Anna Petrakova 189 cm forward 04.12.1984 Dynamo Kursk
Nadezhda Grishaeva 195 cm center 02.07.1989 Arras, France
Irina Osipova 196 cm center 25.06.1981 Sparta&K

(Via lovewomensbasketball

http://www.catch-and-shoot.com/

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le roster de la sélection brésilienne

Message  guy.peloille le Dim 15 Juil 2012, 14:45

JO (F) : le roster de la sélection brésilienne
Par
Amaury Boulay
– Le 14 juillet 2012
Le sélectionneur de l’équipe féminine du Brésil a dévoilé (via lovewomensbasketball) cette semaine les 12 joueuses qu’il emmènerait à Londres pour les Jeux Olympiques. Pour rappel, le Brésil sera le premier adversaire de la France le 28 juillet.

Nom Taille Position Naissance Club
Adrianinha Moises 169 cm guard 06.12.1978 Parma, Italy
Joice Rodrigues 174 cm guard 06.09.1986 Ourinhos Basquete
Tassia Carcavalli 179 cm guard 31.05.1992 Americana
Iziane Marques 182 cm guard 13.03.1982 Maranhao Basquete
Karla Costa 172 cm guard 25.09.1978 Americana
Patricia Ferreira 182 cm forward 21.03.1979 Ourinhos Basquete
Silvia Gustavo Rocha 183 cm forward 14.05.1982 Ourinhos Basquete
Clarissa Santos 182 cm forward 10.03.1988 Americana
Erika de Souza 196 cm center 09.03.1982 Perfumerias Avenida, Spain
Nadia Colhado 194 cm center 25.02.1989 Santo Andres/Semasa
Damiris Dantas 192 cm center 17.11.1992 RC Celta, Spain
Franciele Nascimento 191 cm center 19.10.1987 Hondarribia-Irun, Spain


http://www.catch-and-shoot.com/

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Team USA : La liste de 11 joueuses dévoilée…

Message  guy.peloille le Dim 15 Juil 2012, 14:48

JO – Team USA : La liste de 11 joueuses dévoilée…
Patou le Sam 31 Mar 2012, 15:41

.Le staff américain vient de dévoiler la liste des joueuses qui iront à Londres.
Nous connaissons désormais 11 des 12 joueuses qui disputeront les Jeux Olympiques sous le maillot USA, il s’agit de:

- Sue Bird
- Angel MacCoughtry
- Lindsay Whalen
- Diana Taurasi
- Seimone Augustus
- Candace Parker
- Tina Charles
- Sylvia Fowles
- Tamika Catchings
- Swin Cash
- Maya Moore

Il reste 1 place, sans doute pour Brittney Griner.

Il reste aussi 2 médailles à conquérir, l’argent et le bronze…

( Source : http://www.ladyhoop.com/jo-team-usa-la-liste-des-12-devoilee/ )

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EdF (F) : France – Australie : 64-58

Message  guy.peloille le Lun 23 Juil 2012, 06:30

EdF (F) : France – Australie : 64-58
Par Amaury Boulay– Le 22 juillet 2012
Pour son dernier match de préparation avant le début des Jeux Olympiques, l’équipe de France Féminine a terminé sur une bonne note avec une victoire sur l’Australie (64-58). Mais, au-delà d’une victoire bonne pour la confiance, ce match ressemblait plus à un match de dupes qu’autre chose entre deux équipes qui vont s’affronter le 30 juillet prochain dans le cadre des JO.

En effet, Carrie Graf, head coach de l’Australie, s’est privée de trois joueuses pour cette rencontre. Ainsi, Suzy Batkovic, Samantha Richard et surtout Lauren Jackson n’ont pas pris part à cette rencontre. Diminuées à l’intérieur, les Australiennes n’en ont pas pour autant souffert, portées par une bonne Liz Cambage (9 pts, 9 rbds). Tandis que de son côté Belinda Snell (14 pts, 3 rbds) mettait ses coéquipières sur orbite.

Côté Françaises, Pierre Vincent a fait tourner son groupe et ce sont une nouvelle fois les intérieures qui se sont illustrées à l’image d’Isabelle Yacoubou (14 pts, 4 rbds) et de Sandrine Gruda (12 pts, 6 rbds).

Prochaine rencontre pour les Bleues samedi prochain à 21h contre le Brésil pour leur entrée dans les Jeux Olympiques. Finie la préparation, place aux choses sérieuses.
http://www.catch-and-shoot.com/

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EdF (F) : France – Chine : 85-64

Message  guy.peloille le Lun 23 Juil 2012, 06:33

EdF (F) : France – Chine : 85-64
Par Amaury Boulay– Le 21 juillet 2012
A l’instar de l’équipe de France masculine, la rencontre de ce soir face à la Chine faisait office d’avant dernier match de préparation avant les Jeux Olympiques qui débutent samedi prochain. Et comme pour les Bleus, les Bleues affronteront demain l’Australie pour terminer la préparation.

Mais avant il fallait affronter la Chine, équipe plus modeste que les deux autres adversaires du tournoi (Brésil et Australie) et les Françaises n’ont pas eu de mal à prendre la mesure des Chinoises grâce notamment à un bon premier quart-temps (27-11) où Sandrine Gruda (16 pts, 5 rbds) a pu montrer toute sa supériorité dans la raquette. De leur côté, le duo de meneuses – Edwige Lawson-Wade (16 pts, 4 rbds, 4 pds) et Céline Dumerc (6 pts, 2 rbds, 7 pds) – s’est montrée très affutée permettant de distribuer leu jeu à leur guise.

Malgré ce premier quart-temps raté, les Chinoises ont pratiquement fait jeu égal avec les Françaises durant les 30 minutes qui ont suivi, s’appuyant notamment sur les 17 balles perdues des partenaires d’Isabelle Yacoubou (10 pts, 8 rbds). Ma Zeng Yu (18 pts, 2 rbds, 2 pds) était bien trop seule.
http://www.catch-and-shoot.com/

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO : LONDRES 2012

Message  guy.peloille le Lun 23 Juil 2012, 06:36

EdF (F) : France – Brésil : 67-57
Par Amaury Boulay– Le 20 juillet 2012
Dans la dernière ligne droite de sa préparation avant le début des Jeux Olympiques samedi prochaine, l’équipe de France Féminine affrontait ce soir le Brésil, son premier adversaire à Londres le 28 juillet.

Et les Françaises ont réalisé un match abouti (malgré un nombre encore important de balles perdues : 21) et se sont imposées de 10 points (67-57). Omniprésente dans la raquette, Sandrine Gruda a une nouvelle fois imposé sa patte sur la rencontre avec 17 points et 11 rebonds, 5 interceptions et 4 contres pour 27 d’évaluation. Elle a été accompagnée par une Emilie Gomis (10 pts) retrouvant de bonnes sensations. Une nouvelle fois, Pierre Vincent a fait tourner son effectif puisqu’à part Marion Laborde (1’19), toutes les joueuses ont joué entre 10 et 26 minutes. En face, Clarisa Cristina Dos Santos (17 pts, 4 rbds) était bien trop seule.

Une victoire encourageante et rassurante à une semaine des JO. Il va falloir confirmer demain face à la Chine ’18h) avant d’affronter l’ogre Australien dimanche (16h30).
http://www.catch-and-shoot.com/

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

JO (F) : Présentation du Groupe A – Les USA en rouleau compresseur

Message  guy.peloille le Mar 24 Juil 2012, 18:33

JO (F) : Présentation du Groupe A – Les USA en rouleau compresseur
Par Amaury Boulay– Le 24 juillet 2012
Voilà déjà plusieurs mois que nous sommes fixés sur les deux groupes qui ont été tirés au sort pour ces Jeux Olympiques de Londres. À quatre jours du début des hostilités, il est temps de revenir sur les forces en présence, à commencer par le groupe A.

Angola : Rien à perdre, tout à gagner
Championne d’Afrique en titre (victorieuse de l’AfroBasket l’été dernier face au Sénégal), l’équipe d’Angola a décroché son ticket pour les Jeux Olympiques grâce à cette victoire continentale. Ce sera la première participation aux JO pour une équipe qui est actuellement classée en 27e position au ranking de la FIBA. Sport-roi en Angola, notamment grâce à l’hégémonie des masculins, le basket est suivi de près par tout un pays, pays qui connaît bien ces joueuses puisque toutes les basketteuses angolaises évoluent de leur championnat national. Toujours difficile à évaluer, le basket féminin africain n’a jamais réussi à exploser et, si l’on observe les dernières performances de ces hôtes (cf le TQO fin juin avec le Mali et le Mozambique), le niveau est assez faible. Cette équipe d’Angola n’aura donc rien à perdre et pourrait poser quelques soucis à certaines équipes dans le sillage de sa star Nassecela Mauricio, véritable icône au pays. Malgré tout, cette première expérience olympique s’annonce très compliquée pour la formation entraînée par Anibal Moreira.

Le roster : Catarina Camufal, Angela Sonia Monteiro Cardoso, Fineza Eusébio, Madalena Felix, Ngiendula Filipe, Sonia Guadalupe, Felizarda Jorge, Nadir Manuel, Nassecela Mauricio, Luzia Simao, Luisa Tomas, Astrida Vicente.


Guadaloupe et Mauricio (au centre), élues dans le cinq type de l’AfroBasket l’été dernier, seront les fers de lance de la sélection angolaise aux JO (Photo : FIBA Afrique)
….

Chine : rééditer la performance de 2008
Grâce à sa victoire au Championnat d’Asie l’été dernier, la Chine se qualifie pour sa 6e participation aux Jeux Olympiques. Nul doute que la formation emmenée par Sun Fengwu aura à cœur de rééditer la performance réalisée sur son sol lors de la dernière Olympiade. En effet, dans le sillage de la meilleure scoreuse de la compétition, Lijie Miao, les Chinoises avaient terminé au pied du podium, à la 4e place. 7e au ranking FIBA, l’équipe de l’Empire du Milieu est toujours difficile à cerner. Le basket féminin asiatique a tendance à se reposer sur une adresse extérieure de haut niveau, mais cette équipe chinoise, au-delà de comporter de fortes scoreuses, a aussi en son sein de grands gabarits, souvent peu mobiles mais difficile à bouger dans la raquette, à l’image de Wei Wei et ses 2m06. Reste à savoir quel rôle va jouer cette année la Chine. Il semblerait qu’elle devrait se battre avec la Croatie pour décrocher la 4e place.

Le roster : Nan Chen, Xiaoli Chen, Song Gao, Xin Guan, Yanyan Li, Shanshan Li, Zengyu Ma, Lijie Miao, Xiaoyun Song, Wei Wei, Fan Zhang, Shuang Zhao.


Lijie Miao (Photo : China.org)


Croatie : atteindre les quarts de finale
Qualifiée in extremis aux JO grâce à sa victoire en quart de finale du TQO face au Canada (59-56), l’équipe de Croatie aura fort à faire lors de cette quinzaine pour sa première participation aux Jeux Olympiques. Cinquième du dernier EuroBaket, la formation de Stipe Bralic devra une nouvelle fois s’appuyer sur ses valeurs sûres si elle veut rallier les quarts de finale. Sandra Mandir, Ana Lelas et Jelena Ivezic auront la destinée de tout un peuple entre les mains. Si la Croatie devrait, comme beaucoup d’autres équipes, avoir du mal face aux USA et (vraisemblablement) face à la Turquie, les rencontres face à la République Tchèque et à la Chine devraient décider de leur sort. Si elles parviennent à atteindre les quarts de finale, il est difficile de les voir aller plus loin dans la compétition tant le niveau sera relevé.

Le roster : Sandra Mandir, Andja Jelavic, Antonija Misura, Lisa Ann Karcic, Emanuela Salopek, Marija Vrsaljko, Iva Ciglar, Ana Lelas, Iva Sliskovic, Mirna Mazic, Luca Ivankovic, Jelena Ivezic.


Sandra Mandir, l’arme offensive n°1 de la Croatie (Photo : FIBA Europe)


République Tchèque : le parfait poil à gratter
Après un magnifique mondial 2010 et une seconde place surprise, la République Tchèque a continué sur sa lancée en 2011 en décrochant une belle 4e à l’EuroBasket. Toujours sûre de son fait, la formation entraînée par Lubor Blazek s’est logiquement qualifiée à l’issue d’un TQO parfaitement maîtrisé. Malgré l’absence d’Hana Horakova, les Tchèques auront des atouts à faire valoir avec notamment son duo Katerina Elhotova – Eva Viteckova qui devrait faire mal à bon nombre d’équipes. Derrière les USA, pour sa 2e apparition aux JO, la République Tchèque a moyen de décrocher la seconde place. Pour cela il va falloir venir à bout des Turques, qui semblent rodées depuis plusieurs semaines. Une tâche difficile s’annonce. À l’image de la Croatie, si la qualification en quart de finale est largement à leur portée, pour atteindre le dernier carré, il leur faudra réaliser un exploit.

Le roster : Jana Vesela, Michaela Zrustova, Katerina Bartonova, Katerina Zohnova, Ilona Burgrova, Alena Hanusova, Katerina Elhotova, Lenka Bartakova, Petra Kulichova, Tereza Peckova, Eva Viteckova.


La jeune Katerina Elhotova devrait se montrer à son avantage (Photo : FIBA Europe)


Turquie : Sur la lancée de l’EuroBasket
Hôte du TQO fin juin et portée par un public de folie, la Turquie s’est logiquement qualifiée pour les JO. Les premiers pour l’équipe de Ceyhun Yildizoglu. À l’instar de la République Tchèque au mondial 2010, la Turquie a réalisé la surprise l’été dernier à l’EuroBasket en décrochant la seconde place en battant notamment l’équipe de France en demi-finale. Pas attendue à pareille fête, l’équipe de Turquie s’est découverte un nouveau public et de nouveaux fans. Par rapport à l’Euro, le coach a réalisé un seul changement avec l’arrivée de l’Américaine naturalisée Kuanitra Hollingsworth qui remplace une autre naturalisée, Nevin Nevlin. Le roster gagne ainsi en dureté et en présence sous le cercle. Avec l’expérience acquise lors de cette dernière année, la Turquie, dans le sillage de son axe 1-5 Birsel Vardarli – Nevriye Yilmaz, devrait être encore plus redoutable. Bien qu’attendues, nous avons pu nous rendre compte qu’elles répondaient présent à l’image de leur prestation le week-end dernier face aux USA où elles ont regardé les Américaines dans les yeux pendant 30 minutes. Nul doute qu’il va falloir compter sur elles. Une qualification en demi-finale est tout à fait envisageable.

Le roster : Tugba Palazoglu, Yasemin Dalgalar, Birsel Vardarli, Nilay Kartaltepe, Tugce Canitez, Esmeral Tuncluer, Isil Alben, Nevriye Yilmaz, Kuanitra Hollingsworth, Yasemin Horasan, Saziye Ivegin, Bahar Caglar.


Nevriye Yilmaz, la force tranquille dans la raquette Turque (Photo : FIBA Europe)


USA : le rouleau compresseur
Que dire de cette équipe des USA ? Programmée pour gagner, Team USA est composée de ce qui se fait de mieux au Monde. Alors que le débat fait rage en ce moment chez les hommes entre Dream Team ’92 et l’équipe actuelle, il semblerait que l’équipe féminine des États-Unis de cette année ressemble le plus à une Dream Team. Alliage parfait entre l’ancienne génération (Diana Taurasi, Sue Bird, Swin Cash) et la nouvelle (Maya Moore, Tina Charles, Candace Parker) avec entre les deux des Lindsay Whalen, Sylvia Fowles ou encore Angel McCoughtry, l’équipe formée par Geno Auriemma devrait faire figure de rouleau compresseur lors de cette quinzaine olympique. Avec un sans faute en préparation, on a du mal à imaginer quelle équipe va pouvoir leur résister. L’Australie ? Si dans la peinture la résistance sera présente avec Lauren Jackson et Liz Cambage, les absences de Penny Taylor sur les ailes et d’une véritable meneuse d’impact seront préjudiciables lors d’une possible confrontation. La Russie ? Vieillissante, elle ne résisterait pas bien longtemps. Quant aux autres équipes européennes, la Turquie a bien résisté le week-end dernier mais a fini par craquer et s’est inclinée de plus de 15 points. Non, aujourd’hui il est difficile d’imaginer une équipe pouvant contester la suprématie du basket féminin américain qui devrait, selon toute vraisemblance, décrocher une 5e médaille d’or de suite aux Jeux Olympiques.

Le roster : Simone Augustus, Sue Bird, Swin Cash, Tamika Catchings, Tina Charles, Sylvia Fowles, Asjha Jones, Angel McCoughtry, Maya Moore, Candace Parker, Diana Taurasi, Lindsay Whalen.


Photo : USA Basket-ball


Programme du premier tour (heure française) :
Samedi 28 Juillet : Chine vs République Tchèque (10h), Turquie vs Angola (15h30), USA vs Croatie (17h45).

Lundi 30 Juillet : Croatie vs Chine (10h), République Tchèque vs Turquie (12h15), USA vs Angola (23h15).

Mercredi 01 Août : Chine vs Angola (12h15), Croatie vs République Tchèque (21h), USA vs Turquie (23h15).

Vendredi 03 Août : Angola vs Croatie (10h), Turquie vs Chine (17h45), USA vs République Tchèque (23h15).

Dimanche 05 Août : Angola vs République Tchèque (12h15), Chine vs USA (17h45), Croatie vs Turquie (21h).

Notre pronostic :
1.USA
2.Turquie
3.République Tchèque
4.Croatie
5.Chine
6.Angola
http://www.catch-and-shoot.com/

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO : LONDRES 2012

Message  guy.peloille le Ven 27 Juil 2012, 14:54

JO (F) : Présentation du Groupe B – La France bien entourée
Par Amaury Boulay– Le 25 juillet 2012
Voilà déjà plusieurs mois que nous sommes fixés sur les deux groupes qui ont été tirés au sort pour ces Jeux Olympiques de Londres. Après le Groupe A hier, voici une présentation du Groupe B, celui de la France.

Photo home : FFBB.

Australie : un seul être vous manque…
… et tout est dépeuplé. La fameuse maxime de Lamartine aurait pu s’appliquer à cette équipe d’Australie. Après la blessure de l’une des meilleures joueuses du monde, Penny Taylor, nous aurions pu croire l’Australie affaiblie. Mais c’était sans compter sur tout le vivier du basket foisonnant sur la plus grande île du monde. Avec l’émergence il y a de cela deux ans maintenant de Liz Cambage, le pays des kangourous a trouvé un digne successeur à sa légende vivante, Lauren Jackson. Alors quand les deux joueuses sont alignées dans la même équipe, cela fait des dégâts. Rarement ensemble sur le terrain, elles se relayent au poste 5 pour martyriser des deux côtés du terrain leurs adversaires. Ajoutez à cela des filles rompues aux joutes internationales comme Belinda Snell et Krisi Harrower, des jeunes en devenir (Abby Bishop, Rachel Barry), le tout coaché par l’emblématique Carrie Graf et vous obtenez une équipe toujours très compétitive qui devrait très bien figurer à la fin de la compétition. Battue en finale de deux dernières éditions pour les USA, l’Australie va, au minimum, avoir à cœur de tenter de prendre sa revanche. Mais, cette année, plus encore que précédemment, la concurrence s’annonce féroce. Aux Australiennes de se montrer à la hauteur.

Le roster : Suzy Batkovic, Abby Bishop, Liz Cambage, Krisi Harrower, Laura Hodges, Lauren Jackson, Rachel Jarry, Kathleen MacLeod, Jenna O’Hea, Samantha Richards, Jennifer Screen, Belinda Snell.


Liz Cambage, le présent mais aussi et surtout le futur de la sélection Australienne (Photo : FIBA)
….

Brésil : à 11 seulement
Ce sera l’une des particularités des Brésiliennes cette année. Elles n’évolueront qu’à 11 lors de ces JO. En effet, après avoir donné sa liste officielle, Luis Cichetto et sa fédération ont décidé d’exclure Iziane Castro Marques pour des soucis de comportement. Comme seules les blessées peuvent être remplacées dans la liste des 12, le Brésil ne jouera donc qu’avec onze joueuses lors de ces Jeux Olympiques. Championnes des Amériques en Colombie en septembre dernier, les Brésiliennes ont gagné le droit de rallier Londres sans passer par la case TQO. Ce sera la 5e participation du Brésil aux JO, la dernière remontant à 2004 où elles avaient décroché une très belle 4e place. Poil à gratter par excellente, cette équipe devrait s’appuyer sur Clarissa Dos Santos, Erika Sousa et Damiris Dantas. Des intérieures avec l’expérience de la WNBA et des meneuses très rapides, telles sont les forces de cette formation. Difficile à manœuvrer, cette équipe sud-américaine devrait toutefois avoir des difficultés face à des formations de top niveau comme la France, la Russie et l’Australie. Mais une place en quart de finale n’est pas à exclure si elles gèrent bien leur rencontre face au Canada.

Le roster : Tassia Carcavelli, Nadia Colhado, Karla Costa, Damiris Dantas, Patricia De Oliveira Ferreira, Clarissa Dos Santos, Silvia Gustavo, Franciele Nascimento, Adriana Pinto, Joice Rodrigues, Erika Sousa.


Damiris Dantas, l’une des forces de frappe du Brésil (Photo : FIBA)


Canada : un rôle d’arbitre
Battu par la Croatie en quart de finale du TQO, le Canada est allé chercher sa qualification grâce à sa 5e place. Dernier qualifié, le pays à la feuille d’érable risque, à l’image de la Grande-Bretagne et du Brésil, de peiner face aux trois grosses écuries de ce groupe B. Mais, dans un premier temps, il pourrait jouer les arbitres en embêtant la Russie, la France ou bien l’Australie comme il l’a fait avec la France lors du TQO et des matchs de préparation. Dans un second temps, la qualification en quart de finale est tout à fait envisageable pour les partenaires de Courtnay Pilypaitis. Dans leur style bien à elles fait de jeu au large, les Canadiennes devront tout donner le 03 août lors de leur confrontation face au Brésil, adversaire le plus sérieux pour la 4e place. Allison McNeill devra apporter toute son expertise à ses joueuses pour leur permettre de passer le premier tour et tenter d’égaler leur meilleure performance, à savoir une 4e place en 1984 à Los Angeles.

Le roster : Krista Phillips, Teresa Gabriele, Shona Thorburn, Courtnay Pilypaitis, Kimberley Smith, Miranda Joy Ayim, Alisha Tatham, Natalie Achonwa, Liazanne Murphy, Tamara Tatham, Chelsea Aubry, Michelle Plouffe.


Courtnay Pilypaitis, le leader offensif de cette formation canadienne (Photo : FIBA)


France : de grandes ambitions
Depuis 2000 et son élimination en quart de finale par la Corée du Sud, la France n’avait pas remis les pieds aux Jeux Olympiques. Ce sera chose faite cette année pour la formation de Pierre Vincent qui s’est facilement qualifié à l’issue d’un TQO qui ressemblait plus à une formalité qu’autre chose. Arrivé en 2008 pour prendre la suite de Jacques Commères, l’actuel entraîneur de l’Asvel avait pour objectif la qualification à ces fameux JO de Londres. Au-delà de l’objectif, il est clair que l’entre-deux a recélé quelques surprises, avec notamment le titre de Champion d’Europe en 2009. Avec un des meilleurs secteurs intérieurs du monde (Sandrine Gruda, Isabelle Yacoubou, Emmeline Ndongue et Endene Miyem) et des meneuses avec l’expérience du plus haut niveau (Céline Dumerc et Edwige Lawson-Wade), l’équipe de France a toutes les cartes en main pour bien figurer. Les quarts de finale seront l’objectif minimum, une place dans le dernier carré serait une juste récompense pour ce groupe qui, à quelques exceptions près, est le même depuis 3-4 ans. Si le Brésil, le Canada et la Grande-Bretagne semblent largement à la portée des Françaises, la décision se fera lors des confrontations face à l’Australie et la Russie. Depuis leur défaite en finale de l’Euro 2009, les Russes n’attendent qu’une seule chose : prendre leur revanche en compétition officielle face à la France. La rencontre du 05 août s’annonce d’ores et déjà comme tendue. Si la France arrive à terminer à l’une des deux premières places, alors la voie vers les demi-finales se dégagerait un petit peu plus…

Le roster : Céline Dumerc, Edwige Lawson-Wade, Florence Lepron, Clémence Beikes, Émilie Gomis, Marion Laborde, Jennifer Digbeu, Élodie Godin, Endene Miyem, Sandrine Gruda, Emmeline Ndongue, Isabelle Yacoubou.


Toute l’équipe de France est concentrée pour un seul objectif : une médaille ! (Photo : FIBA)


Grande-Bretagne : en terres (in)connues
La Grande-Bretagne, qualifiée d’office pour les JO, évoluera en terres connues avec ces Jeux Olympiques de Londres. Mais pour ces joueuses, ce sera vraiment l’inconnu. La découverte d’un nouveau monde, celui du haut niveau. 49e nation au ranking FIBA, l’équipe coachée par Tom Maher aura fort à faire pour sa première vraie compétition internationale. Le basket n’est pas une tradition en Grande-Bretagne alors, même si la fédération a mis le paquet ces dernières années pour tenter de monter une équipe compétitive pour ces JO, il est clair que la tâche s’annonce difficile pour les partenaires de Johannah Leedham, seule vraie référence en Europe du basket britannique. Et pourtant, les joueuses joueront crânement leur chance à l’image de leur victoire face à l’équipe de France en match de préparation il y a de cela une dizaine de jours. Outsider parfait, l’hôte de la compétition pourrait poser quelques soucis à certaines équipes. Mais il est clair qu’une qualification en quart de finale tiendrait presque du miracle. Mais qui sait…

Le roster : Dominique Allen, Rose Anderson, Kim Butler, Stef Collins, Temi Fagbenle, Chantelle Handy, Johannah Leedham, Julie Page, Natalie Stafford, Azania Stewart, Rachael Vanderwal, Jenaya Wade-Fray.


Johannah Leedham (Photo : Dan Wooller/wooller.com)


Russie : objectif médaille
Cette olympiade risque fort bien d’être la dernière compétition internationale de certains éléments du groupe de Boris Sokolovsky. Vieillissante, cette équipe de Russie a régné sur l’Europe au cours de la dernière décennie et a renoué avec la victoire l’été dernier lors de l’EuroBasket polonais. Mais, pour ces JO de Londres, les partenaires d’Elena Danilochkina vont devoir faire sans leur diva, l’une des meilleures joueuses du monde de ces 10 dernières années : Maria Stepanova. Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou en mars dernier, la joueuse européenne de l’année 2005, 2006 et 2008 va cruellement faire défaut à la Russie. De son côté, Becky Hammon fait son retour après deux ans d’absence et devrait être un relai de luxe d’Elena Danilochkina à la mène. Troisième des deux dernières éditions des JO (derrière les USA et l’Australie), la Russie va avoir à cœur d’atteindre, au minimum, le même stade de la compétition. Mais les choses s’annoncent compliquées et, privées de leur meilleure joueuse, les coéquipières d’Olga Arteshina vont devoir cravacher pour monter sur le podium, d’autant plus qu’une féroce bataille avec la France et l’Australie les attend lors du premier tour. Leur classement à l’issue des cinq premiers matchs va conditionner la suite. Si elles ne terminent pas à l’une des deux premières places, leur parcours pourrait s’arrêtait brutalement en quart de finale face à la Turquie ou les USA. Mais comme à l’accoutumée, la Russie devrait développer un jeu bien huilé et, même en l’absence de sa joueuse vedette, pourrait être bien placée en fin de compétition.

Le roster : Olga Arteshina, Evgeniya Belyakova, Elena Danilochkina, Nadezhda Grishaeva, Becky Hammon, Ilona Korstin, Marina Kuzina, Irina Osipova, Anna Petrakova, Natalya Vieru, Natalya Vodopyanova, Natalya Zhedik.


Elena Danilochkina (Photo : FIBA Europe)


Programme du premier tour (heures françaises) :
Samedi 28 Juillet : Canada vs Russie (12h15), France vs Brésil (21h), Australie vs Grande-Bretagne (23h15).

Lundi 30 Juillet : France vs Australie (15h30), Russie vs Brésil (17h45), Grande-Bretagne vs Canada (21h).

Mercredi 01 Août : Canada vs France (10h), Australie vs Brésil (15h30), Grande-Bretagne vs Russie (27h45).

Vendredi 03 Août : Russie vs Australie (12h15), Brésil vs Canada (15h30), France vs Grande-Bretagne (21h).

Dimanche 05 Août : France vs Russie (10h), Canada vs Australie (15h30), Grande-Bretagne vs Brésil (23h15).

Notre pronostic :
1.Australie
2.France
3.Russie
4.Brésil
5.Canada
6.Grande-Bretagne
http://www.catch-and-shoot.com/

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jeux Olympiques 2012: Suivre les équipes de France de basket ball à la télévision

Message  guy.peloille le Ven 27 Juil 2012, 14:57

Jeux Olympiques 2012
Suivre les Bleus à la télévision

Les équipes de France féminine et masculine sont parties pour Londres mercredi avec l’ambition de décrocher une médaille olympique. Pour ne rien rater de leur parcours, découvrez ci-dessous le calendrier de la compétition ainsi que la programmation TV.

Vendredi 27 juillet
20:50 Cérémonie d’ouverture sur TF1

Samedi 28 juillet
21:00 Equipe de France féminine, Brésil / France sur France 3 et BeIn Sport 1

Dimanche 29 juillet
15:30 Equipe de France masculine, USA / France sur France 2 et BeIn Sport 1

Lundi 30 juillet
15:30 Equipe de France féminine, France / Australie sur France 2 et BeIn Sport 1

Mardi 31 juillet
21:00 Equipe de France masculine, France / Argentine sur France 2 et BeIn Sport 2

Mercredi 01 août
10:00 Equipe de France féminine, Canada / France sur France 3 et BeIn Sport 1

Jeudi 02 août
10:00 Equipe de France masculine, France / Lituanie sur France 3 et BeIn Sport 1

Vendredi 03 août
21:00 Equipe de France féminine, France / Grande-Bretagne sur France 3 et BeIn Sport 2

Samedi 04 août
10:00 Equipe de France masculine, Tunisie / France sur France 3

Dimanche 05 août
10:00 Equipe de France féminine, France / Russie sur France 3

Lundi 06 août
15:30 Equipe de France masculine, France / Nigéria sur France 2

Mardi 07 août
Quart de Finale du tournoi féminin

Mercredi 08 août
Quart de Finale du tournoi masculin

Jeudi 09 août
Demi-Finale du tournoi féminin

Vendredi 10 août
Demi-Finale du tournoi masculin

Samedi 11 août
22:00 Finale du tournoi féminin

Dimanche 12 août
16:00 Finale du tournoi masculin sur France 2
22:00 Cérémonie de clôture sur TF1




Ce programme TV sera actualisé au fil de la compétition.
Les horaires indiqués sont en heure française.


http://www.ffbb.com/

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: JO : LONDRES 2012

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum