NF1 : 2012/2013

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thierry Marcilly : « Si on monte en Ligue 2, je ne serai plus le coach, ça je le sais déjà ! »

Message  Patou le Lun 25 Fév 2013, 13:10

Ce samedi, en NF1, l’équipe de Chenôve a décroché une nouvelle victoire face à l'équipe de Feytiat, lanterne rouge du classement, sur le score de 73 à 61. Une 14ème victoire (sur 18 rencontres) qui permet à l’équipe de se maintenir à la deuxième place du classement.
En Bourgogne, deux équipes féminines de basket se distinguent : l’équipe de Charnay-les-Mâcon et celle de Chenôve, qui a entamé sa troisième saison en NF1, avec pour objectif de jouer le haut du tableau.
Une équipe pleine de confiance, avec des filles qui ont pour prénom : Annaëlle, Beata, Céline, Dasa, Delphine, Jessie, Johanne, Mathilde, Sanéla. Cette saison, cinq recrues ont rejoint le club de Chenôve, et il y avait donc de nouveaux automatismes à créer. Rappelons que la NF1 est la troisième division du basket féminin Français.
Si on se réfère à son classement actuel, l'équipe entraînée par Thierry Marcilly, peut accéder à la division supérieure. Mais, évoluer en Ligue 2, c’est entrer complètement dans le monde professionnel,
avec tout ce que cela implique : changement de statut, montant des salaires, mise aux normes de la salle...etc...


Interview video de Thierry Marcilly => http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=JSvlJ7oT4c0


Chenôve s’en contentera !

Céline Fargeot et les Chenevelières ont longtemps lutté face à Feytiat samedi soir !
Chenôve-Feytiat : 73-61 (18-20, 12-12, 24-17, 19-12)

Chenôve : Fargeot 6 pts, Drozd 2 pts, Ljaïc-N’Gayo 14 pts, Roche 15 pts, Lecoultre 7 pts, Krasnockova 17 pts, Le Bruchec 8 pts, De Colo 4 pts.

Feytiat : Blatrie 19 pts, Poquet 5 pts, Constantin 3 pts, Tajkov 7 pts, Ollivier 9 pts, Prince 10 pts, Verjuin 8 pts.

Chenôve est sorti indemne de sa modeste prestation, samedi soir à domicile, face à Feytiat, la lanterne rouge du championnat (73-61).
L’écart final semble même flatteur étant donnée la physionomie de la rencontre qui aura vu les deux formations ne pas se quitter au score malgré leur classement plaçant les deux équipes aux antipodes l’une de l’autre. « Nous avons assuré l’essentiel… », résumait en deux mots Thierry Marcilly, au sortir d’une partie qui avait fort mal débuté pour ses joueuses qui étaient menées de 8 points après cinq minutes de jeu (8-16, 5ème).
Heureusement un 7-0 permettait au BCC de recoller rapidement au score, grâce à la « patte » de Dasa Krasnockova (15-16, 7ème). Mais les joueuses locales éprouvaient les pires difficultés face à la défense de zone adverse, comme s’y attendait d’ailleurs Thierry Marcilly : « Face à leur défense de zone, il aurait fallu se montrer patient. » Et surtout faire preuve d’adresse !
Et ce sont les joueuses de la Haute-Vienne qui atteignaient la pause en tête (30-32, 20ème), laissant perplexe Thierry Marcilly ainsi que le public du Mail, qui avait bien du mal à s’enflammer.
Le troisième quart-temps ne changeait pas la donne avec une équipe de Chenôve empruntée qui s’en remettait bien souvent à son duo d’intérieures Ljaïc-N’Gayo et Roche (50-46, 28ème puis 54-51, 32ème). C’est finalement sur un tir chanceux à mi-distance, en toute fin de possession, signé Mathilde Roche, que le match bascula en faveur des locales (61-53, 35ème).
Le break était enfin fait pour Chenôve qui n’avait plus qu’à gérer correctement la fin de match (67-57, 37ème puis 71-57, 39ème).
Conclusion de Thierry Marcilly : « Il nous reste beaucoup de travail ! »


Dernière édition par Patou le Jeu 28 Fév 2013, 20:45, édité 9 fois
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Les Culoziennes sur la bonne pente !

Message  Patou le Lun 25 Fév 2013, 13:30

En s’imposant à Villeurbanne (64 à 56), les Culoziennes ont pris une sérieuse option sur le maintien.

. AS Villeurbanne BF - Culoz BC : 56-64
. À Villeurbanne, salle De Barros, Culoz BC bat AS Villeurbanne par 64 à 56 (17-14, 27-33, 41-37, 64-56).
. Arbitres : MM. Godfrin et Parat


ASVBF : Karlefors, 8 points ; Bertal, 8 pts ; Donivar, 10 pts ; Lafaurie, 14 pts ; Roland, 2 pts ; Vintejoux, 4 pts ; Barry, 6 pts ; Pujos, 4 pts ; Mandon, 0 pt ; Bros, 0 pt.

CULOZ : Chaboud 10 pts, Tomczak 17 pts, Colomb 7 pts, Coutaz 19 pts, Genier 4 pts, Chinal 9 pts, Fayard 0 pt, Comte 0 pt, Candy 0 pt.

Gagner à tout prix, tel était l'objectif des deux équipes avant la rencontre. Au final, ce sont les Culoziennes qui sont parvenues à leurs fins.

La rencontre commence timidement avec cet enjeu capital dans toutes les têtes.
Malgré la bonne présence des joueuses de l’ASVBF dans la raquette, avec de bonnes récupérations et des contre-attaques rapides, ce sont les Culoziennes qui donnent le tempo.
Le match se joue en grande partie dans le duel entre les meneuses Lafaurie et Coutaz.
Piquées dans leur fierté, les Villeurbannaises s’offrent une belle réaction avec une grosse défense.
Les fautes grossières se multiplient alors, montrant la détermination et l’engagement des deux équipes.
Les locales paraissaient alors en mesure de garder le contrôle de la partie. Mais les Bugistes parviennent à renverser la tendance par une solidité défensive retrouvée et des contre-attaques bien menées.
Malgré l’importance de l'enjeu, les Culoziennes réussissent à parfaitement gérer la fin de rencontre, les villeurbannaises n’étant plus présente que par intermittence.

La coach villeurbannaise, Virginie Kevorkian, était évidemment désolée par la défaite : « C’est une déception pour moi et pour les filles, étant donné le travail fourni à l'entraînement. Peut-être étions-nous paralysé par l’enjeu ? »

Hervé Couvé, nouveau coach du Culoz BC après le limogeage d’Olivier Mognon, était satisfait : « C’est une bonne performance, malgré l’entame difficile, les filles sont allées chercher cette victoire, avec envie, abnégation, et avec leurs tripes, face à cette belle équipe, plus forte qu’à l’aller.
Quand Laure (Coutaz) est dans un grand soir, elle tire l’équipe vers le haut. C’est une sacrée meneuse ! »
Hervé Couvé n’oubliait pas son prédécesseur : « Il fallait gagner pour Olivier, et nous lui dédions cette victoire ! »

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

ASV - CULOZ : 56-64

L'ASV n'y arrive pas ! Sans magie, Culoz a profité des erreurs villeurbannaises et a été plus réaliste face au cercle. Emmenée par une Laure Coutaz des grands soirs, la victoire du camp adverse est logique !

Dans ce match ô combien important, l'ASV allumait les premières mèches. En menant, 8 à 2 et sous un faux rythme, les vertes semblaient prendre confiance. Mais Culoz revient rapidement dans la partie sous l'impulsion de sa meneuse très percutante. Les vertes, encouragées par un public nombreux (600 spectateurs présents), prennent les devants et ont plusieurs possessions pour passer la barre des 10 points d'avance... en vain ! Culoz recolle toujours !
A la mi-temps, l'ASV mène de 6 points au score, sans produire un basket fluide et rythmé qui fait pourtant sa force ! Tout est possible !

Au retour des vestiaires, l'ASV n'y est pas. En encaissant un 17-4, malgré les temps morts et les changements effectués par Virginie Kevorkian, l'ASV perd des ballons bêtement et surtout n'arrive plus à marquer. La zone adverse pourtant peu agressive, de Culoz, a perturbé nos petites vertes, émoussées.

Dans le sprint final du dernier quart, les villeurbannaises tentent de revenir.
La 4ème faute de Coutaz donne espoir à l'ASV. Sur un ultime sursaut, le public soutient son équipe mais la confiance est du côté adverse. Les lancers francs sont ratés et Culoz plus réaliste marque deux paniers à 3 points décisifs dans les deux dernières minutes. Quelle déception !

Mauvaise opération pour l'ASV qui va devoir abattre ses dernières cartes dans les quatre derniers matchs de la saison...en commençant par un déplacement chez le dernier samedi, à Feytiat ! Il va falloir réagir !


www.asvbf.fr
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Le point après la journée 18.

Message  Patou le Mar 26 Fév 2013, 17:35

POULE A

. Charnay, en allant s'imposer à Colomiers (73-82), a validé son billet pour la phase finale, à quatre journée de la fin de la saison régulière.

. Il reste deux places disponibles dans cette Poule, et l'une d'entre-elles semble promise à Chenôve, victorieux de Feytiat (73-61), qui bénéficie des défaites de Saint-Etienne (à Brive, 63-61) et de Colomiers.

. Seul le bénéficiaire de l'autre place demeure incertain : les Stéphanoises tiennent la corde devant Colomiers, mais les Istréennes peuvent encore y croire après leur victoire à Geispolsheim (66-74).
Les Stéphanoises n'auront toutefois pas le droit à l'erreur pour rejoindre la phase finale.

. En revanche, la Tronche-Meylan, après sa défaite au CFBB (76-70), est désormais hors course et aura une fin de saison tranquille.

. En bas de tableau, Villeurbanne était dans l'obligation de s'imposer à domicile face à Culoz, dans un derby capital, mais ce sont les Bugistes qui sont allées brillamment s'imposer (56-64) dans la salle Raphaël De Barros.
Les Villeurbannaises sont désormais condamnées à aller s'imposer à Feytiat, samedi prochain, afin de ne pas être rejointes au classement par ce dernier, à la dernière place de la Poule !
Feytiat n'étant, aujourd'hui, qu'une longueur derrière elles au classement.


POULE B

Argenton, en s'inclinant à domicile face à Franconville (55-71), est en mauvaise posture deux longueurs derrière Sannois qui, après avoir bien résisté, s'est incliné à domicile face à Le Havre (59-62), pendant qu'Aubervilliers remportait un succès important face à Aulnoye (70-64).

Avec sa victoire, Le Havre se dirige vers la phase finale, alors que tout reste possible pour Chartres (large vainqueur de Mondeville, 87-60), Rezé (qui a dominé Ifs, 80-52, et a un calendrier favorable), Franconville (qui se déplacera à Rezé le 17 mars) et Wasquehal (qui a définitivement écarté Rennes, 95-62 mais devra se déplacer à Le Havre et à Chartres).

Quatre équipes, qui se tiennent en un point à quatre journées de la fin de la phase initiale, pour deux places disponibles, difficile de dire aujourd'hui, à qui celles-ci reviendront...


Dernière édition par Patou le Mar 26 Fév 2013, 21:00, édité 4 fois
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Wasquehal est en forme !

Message  Patou le Mar 26 Fév 2013, 20:27

. WASQUEHAL - RENNES : 95-62 (25-26, 26-15, 20-12, 24-9)
Il aura fallu une mi-temps aux Wasquehaliennes pour donner leur pleine mesure.
C'est en toute fin de première période que les joueuses de David Thiébaut, enfin plus agressives dans le secteur défensif, ont pris l'ascendant et une option sur la victoire (51-41).
Revenu des vestiaires avec les mêmes intentions, le Femina a alors littéralement étouffé les dernières velléités Rennaises (71-53, 30ème) pour l'emporter brillamment de 33 points (95-62).
D'excellent augure avant d'aller affronter les deux leaders chez eux, lors des deux prochaines journées (Le Havre le 02 mars et Chartres le 16 mars), de l'avis même du coach wasquehalien : « On a vu un bon Wasquehal avec toute une panoplie de satisfactions à la clef. Seule ombre au tableau, on perd encore une joueuse avec Messi Fouda qui s'est tordu le genou. C'est, sur ce plan là, une saison noire pour nous ! »
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

En forme d’hommage !

Message  Patou le Mar 26 Fév 2013, 21:46

En l’absence de leur coach, les Charnaysiennes ont assuré leur place en phase finale en allant s’imposer à Colomiers (73-82).
Comme prévu, Bilel Kheder n’était pas assis sur le banc à Colomiers, resté en Saône-et-Loire pour vivre un triste et douloureux moment auprès de sa famille. Mais comme prévu aussi, le CBBS a encore gagné. Le 16 e succès de la saison en 18 rencontres, synonyme de qualification officielle pour les playoffs d’accession en Ligue 2.


Du coup, c’est sous les ordres de Eddy Demarbaix, habituellement entraîneur des réservistes de Prénationale, que Charlotte Ducos (qui a inscrit 16 points) et ses coéquipières ont été “livrer bataille” en banlieue toulousaine, pour un match pas comme les autres humainement et sportivement.
D’ailleurs, à voir l’entrée des Charnaysiennes sur le parquet, pas de doute. L’envie de rendre hommage à Bilel Kheder était omniprésente. Mais Colomiers, classé 4ème, était bien décidé à prendre sa revanche du match aller perdu de 6 points seulement. Les ailières Toulousaines, très percutantes, profitaient de la perméabilité inhabituelle de la défense bourguignonne pour faire jeu égal avec le CBBS (20-20, 10ème).
C'était sans compter sur l’adresse extérieure de Clémentine Elong-Epée et Dasa Rajecka qui propulsaient Charnay en tête à la pause (36-44, 20 ème).

Au retour des vestiaires, même si le danger venait une nouvelle fois de la meneuse adverse alors que l’attaque charnaysienne restait stérile durant trois longues minutes, les charnaysiennes réussissaient à contrôler les joueuses de la Haute-Garonne qui tentaient le tout pour le tout avec un pressing tout-terrain.
En vain. Car même en l’absence de leur entraîneur fétiche, rien ne pouvait arriver à des Charnaysiennes exemplaires dans l’implication, selon les dires d’Eddy Demarbaix (54-62, 30ème).
Du coup, comme prévu, Charnay s’impose 73-82, à l’issue d’un dernier quart-temps bien contrôlé (19-20) et devrait terminer premier de sa poule.
Cette saison pourrait-être la plus belle du CBBS, qui peut désormais espérer accéder en Ligue 2.
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Journée 19.

Message  Patou le Jeu 28 Fév 2013, 18:10

POULE A

. Assuré de finir en tête de la poule, à l'issue de la première phase, Charnay recevra Brive, qui reste sur une victoire face à Saint Etienne, et on espère que les Bourguignonnes resteront motivées pour ce match dénué du moindre enjeu, pour chacune des deux équipes...

. Toujours en course pour la 3ème place, Istres recevra Chenôve, actuel deuxième du classement.
Les Istréennes se doivent de s'imposer pour pouvoir encore espérer aller en phase finale.

. Battu le week end dernier à Brive, Saint Etienne doit battre le CFBB pour conserver sa 3ème place qualificative. Les stéphanoises, qui recevront à trois reprises lors des quatre dernières journées de la phase initiale (en particulier Colomiers, le 6 avril prochain, qui devra aussi se rendre à La Tronche-Meylan et à Brive les 02 et 16 mars), ont de réelles chances de se qualifier pour la phase finale.

. Colomiers se rendra à La Tronche-Meylan avec l'obligation de s'y s'imposer pour pouvoir rester dans la course au Top 3.

. Culoz recevra Geiposlsheim et voudra confirmer, devant son public, sa précieuse victoire du week-end dernier à Villeurbanne, afin de dépasser son adversaire du soir au classement et assurer quasiment son maintien en NF1. Geipolsheim cherchera lui aussi la victoire, pour la même raison.

. Feytiat accueillera Villeurbanne dans le match de la peur de la soirée et, en cas de succès, il laissera la dernière place de la poule aux rhodaniennes, grâce à sa victoire de 22 pts lors du match aller, lui permettant de bénéficier du point-average particulier.


POULE B

. Le Havre, bien parti pour terminer leader de la poule, recevra Wasquehal qui reste en course pour une qualification en phase finale mais qui devra créer l'exploit sur le parquet havrais.

. Rennes recevra Chartres qui devra lui aussi s'imposer en terre bretonne pour conserver sa 2ème place et toutes ses chances de qualification.

. Sannois ira chercher une victoire à Mondeville pour éviter de voir éventuellement Argenton réduire l'écart avec lui au classement.

. Argenton doit absolument s'imposer à Ifs et espérer une défaite de Sannois, pour pouvoir encore espérer éviter sa relégation en NF2.

. Aulnoye recevra Rezé, qui doit s'imposer et compter sur la défaite de Wasquehal à Chartres pour prendre la 3ème place du classement.

. Dans le derby francilien, Aubervilliers va souffrir à Franconville, qui partira favori sur son parquet et doit s'imposer pour rester dans la course pour le Top 3.
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

ENGAGER LA BATAILLE !

Message  Patou le Ven 01 Mar 2013, 22:32

A quatre journées de la fin, le championnat de NF1 est des plus indécis.
L'AS Villeurbanne actuellement avant dernier se rend chez le dernier, Feytiat, samedi soir.
Quatre équipes luttent pour le maintien : Culoz, Geispolsheim, Feytiat et Villeurbanne.


Après la contre performance de la semaine passée face à Culoz, l'ASV n'a plus le choix, celui de se serrer les coudes, de partir au combat et d'aller chercher les points de la victoire lors des quatre derniers matchs.
Une Chose qui ne sera pas facile à faire, avec trois déplacements (Feytiat, Geispolsheim, Istres) et une seule réception (Chenôve) à De Barros.
Tous les jokers ont été grillés, il ne reste plus que la fierté de ce groupe pour engager la bataille.
Rappelons le, officiellement il y a deux descentes en NF2, mais avec les difficultés financières et les dépôts de bilan de clubs à l'échelon supérieur, une seule descente par poule devrait vraisemblablement avoir lieu.
Feytiat est l'équipe la plus mystérieuse du championnat. Avec des individualités reconnues (Galand, Verjuin) et des intérieures étrangères physiques (Prince, Tajkov), Feytiat avait fait grosse sensation à De Barros au match aller. Mais les résultats ne sont pas là.
Depuis, la descente aux enfers a été terrible pour elles, avec aucune victoire. Mais depuis un mois, une victoire contre Brive a relancé leurs espoirs.

NE PLUS CALCULER !

Côté ASV, la confiance et le mental sont touchés ! Le match contre Culoz en a été la démonstration, tant dans le peu de réussite aux tirs mais aussi dans l'approche du jeu collectif.
La semaine d'entraînement et les mots de l'entraineur, Virginie Kevorkian, ont permis de retrouver de l'enthousiasme et de l'espoir. Il y a tant de potentiels dans ce groupe qu'il ne peut rester sans réaction jusqu'à la fin de saison. Le chemin de croix commence à Feytiat et les dernières cartes sont à abattre !

Effectif : Jennifer Lafaurie, Solène Vintejoux, Madinina Donivar, Lydia Karlefors, Léonie Mandon, Marion Pujos, Géraldine Bertal, Aminata Barry, Mélissa Roland.
Coach : Virginie Kevorkian.


ASVBF


Culoz BC - Geispolsheim : Attention au tournant !

Les Culoziennes jouent une grande partie de leur avenir ce soir. Une victoire avec plus de 4 points d’avance leur donnerait un avantage important sur Geispolsheim, un concurrent direct.
Florence Genier et les Culoziennes ont un rendez-vous capital ce soir avec les Alsaciennes de Geispolsheim.
Le Culoz BC accueille Geispolsheim pour une formidable soirée. L’équipe gagnante aura fait un grand pas vers le maintien quand la perdante se rapprochera dangereusement de la descente.

L’entraîneur alsacien Patrick Lazare résume : « C’est l’équivalent d’un derby. Ça va être un match difficile, mais pas seulement pour nous. Pour Culoz aussi ! »

Son homologue bugiste Hervé Couvé est aussi catégorique : « Nous jouons une grande partie de notre saison sur ce match. En gagnant, nous aurions 90 % du maintien en poche ! »

Accessoirement, le CBC ferait coup double en gagnant de plus de 4 points. Il récupérerait le point-average particulier, décisif en cas d’égalité au classement avec Geispolsheim.
Avec un tel enjeu, l’affaire devrait surtout se jouer dans la maîtrise des nerfs.
Le coach culozien confirme : « Nous sommes sous pression, sous tension. Mais c’est positif. Les filles veulent se nourrir de ces matchs-là, qui sont bons à jouer ! »
Les demoiselles du CBC ont montré l’autre semaine à Villeurbanne qu’elles avaient du répondant :
« J’admire les filles et la capacité qu’elles ont eue à réagir. Elles ont trouvé les solutions ! »
Hervé Couvé trace quelques grands traits tactiques : « À l’aller, nous avions encaissé plus de 20 points sur des contre-attaques. Nous avions oublié de nous replier. Cette fois, il faudra stopper le jeu rapide alsacien. Il faudra défendre fort, ce qui nous donnera le bon sens en attaque ! »
Pour ce rendez-vous crucial, la Culozienne Charlotte Michalak effectuera son retour.
À l’inverse, l’Alsacienne Marie Chemineau, malade, ne sera pas du voyage.

Culoz BC : 4. Élodie Fayard-Rollet ; 5. Laure Coutaz ; 9. Cécile Colomb ; 10. Stéphanie Comte ; 11. Élodie Candy ; 12. Florence Genier ; 13. Lucja Tomczak ; 14. Charlotte Michalak ; 15. Lucile Chaboud.

CJS Geispolsheim : 4. E. Chapays ; 6. Coralie Specq ; 8. Pauline Jehl ; 9. Johanna Ratzel ; 10. Céline Zaroli ; 12. Auriane Lux ; 13. Clémence Dersoir ; 14. Marie-Ange Vincent ; 15. Kelly Friedrich.

CULOZ BC - GEISPOLSHEIM : Ce soir à 20 heures à Culoz (salle Jean-Falconnier).

La 19ème journée : Ça peut rapporter gros !
Le virage principal de la saison a lieu ce soir. Le Culoz BC peut grimper à la neuvième place en battant Geispolsheim de plus de 4 points. À trois journées de l’arrivée, un tel résultat positif assurerait quasiment définitivement le maintien.
L’autre match déterminant aura lieu à Feytiat, qui accueille Villeurbanne.
En tête du classement, Charnay peut faire un pas décisif vers la montée en battant Brive et si, dans le même temps, Chenôve s’incline à Istres.

Le programme :
Aujourd’hui à 17 heures :
. Saint-Étienne (3ème ) - centre fédéral (8ème ).
Aujourd’hui à 20 heures :
. Culoz (10ème ) - Geispolsheim (9ème )
. Charnay (1er ) - Brive (7ème )
. Istres (5ème ) - Chenôve (2ème )
. La Tronche (6ème ) - Colomiers (4ème )
. Feytiat (12ème ) - Villeurbanne (11ème ).


Les Chartraines en confiance !

Lisa Bacconier et les Chartraines espèrent biengagner à Rennes !
Les Chartraines se déplacent à Rennes ce soir avec l’espoir de décrocher un troisième succès consécutif qui les rapprocherait des play-offs. Stéphanie Courteaux, blessée, ne jouera pas.

Après ses deux victoires, en trophée Coupe de France contre Charenton et en championnat face à Mondeville, les filles de l'AB Chartres ont repris confiance : « On a retrouvé l'adresse qu'on avait perdue. En Coupe de France, nous avons inscrit beaucoup de paniers à trois points », se réjouit Alain Boureaud avant le déplacement à Rennes (Ille-et-Vilaine), chez le 6ème, ce soir.

Les Bretonnes avaient mené la vie dure à Chartres lors du match aller (victoire 68-61).
Menées de 15 points à la pause, les Euréliennes avaient su inverser la tendance en toute fin de match.
Alain Boureaud se méfie de cette équipe. « Rennes nous avait surpris. Elles jouent un vrai basket collectif ! » indique l'entraîneur. « Depuis leur défaite contre Wasquehal le week-end dernier, elles ne peuvent plus prétendre aux play-offs, mais elles joueront le match libérées, sans pression. »
Alors que les Chartraines, deuxièmes, sont toujours en course pour les play-offs, elles ne se déplaceront qu'à neuf, à Rennes, car Stéphanie Courteaux souffre d'une déchirure au mollet et sera indisponible un mois.

Rennes (Ille-et-Vilaine), ce soir à 20 heures.
AB Chartres : Ros, Bacconier, Nké, Boubala-Yembi, Chéron, Gautier, Ciss, Lemaire, Kvasnika.


Isabelle Hervé

avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Résultats journée 19.

Message  Patou le Sam 02 Mar 2013, 18:25

POULE A
. ST ETIENNE - CENTRE FEDERAL : 63-70
. CHARNAY - BRIVE : 80-55
. LA TRONCHE-MEYLAN - COLOMIERS : 78-77
. ISTRES - CHENÔVE : 58-63
. FEYTIAT - VILLEURBANNE : 81-57
. CULOZ - GEISPOLSHEIM : 71-82


Classement officiel de la FFBB à l'issue de la journée 19
1 CHARNAY 36 pts
2 CHENÔVE 34 pts
3 ST ETIENNE 32 pts
4 ISTRES 31 pts
5 COLOMIERS 31 pts
6 LA TRONCHE-MEYLAN 30 pts
7 CENTRE FEDERAL 27 pts
8 BRIVE 27 pts
9 GEISPOLSHEIM 25 pts
10 CULOZ 24 pts
11 FEYTIAT 23 pts
12 VILLEURBANNE 23 pts


POULE B
. MONDEVILLE ESPOIRS - SANNOIS ST-GRATIEN : 75-57
. AULNOYE AS BASKET CLUB SAINT PAUL REZE : 72-54
. LE HAVRE - WASQUEHAL : 74-63
. IFS - ARGENTON : 73-80
. RENNES - CHARTRES : 47-65
. FRANCONVILLE - AUBERVILLIERS : 74-67

Classement officiel de la FFBB à l'issue de la journée 19
1 LE HAVRE 35 pts
2 CHARTRES 33 pts
3 Franconville 32 pts
4 SAINT PAUL REZE 31 pts
5 WASQUEHAL 31 pts
6 RENNES 28 pts
7 AULNOYE 27 pts
8 IFS 27 pts
9 AUBERVILLIERS 26 pts
10 SANNOIS ST-GRATIEN 25 pts
11 ARGENTONNAISES THOUARS 24 pts
12 MONDEVILLE ESPOIRS 23 pts


Dernière édition par Patou le Dim 03 Mar 2013, 13:09, édité 7 fois
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Villeurbanne lanterne rouge, défaites amères pour Culoz et le Case, Chenôve en phase finale ! Chartres toujours dans la course.

Message  Patou le Dim 03 Mar 2013, 04:01

.  FEYTIAT bat VILLEURBANNE : 81-57 (11-10, 20-14, 21-17, 29-16)

Arbitres : M. Talineau et Mme Torrent.
Feytiat : Constantin 20 pts, Prince 15 pts, Galand 14 pts, Poquet 8 pts, Verjuin 6 pts, Dubuis 6 pts Blatrie 5 pts, Ollivier 3 pts, Tajkov 2 pts.
Villeurbanne : Karlefors 18 pts, Barry 11 pts,  Donivar 7 pts, Pujos 6 pts, Lafaurie 5 pts, Vintejoux 5 pts, Roland 4 pts, Bertal 1 pt, Mandon.

Mis sous l'étoignoir par un Feytiat combatif s'appuyant sur un bon collectif, Villeurbanne a abandonné la lanterne rouge à son hôte.
Fawzi Larbi voulait une grosse entame de match, mais Feytiat débutait timidement, en manquant des paniers faciles, et se mettait en difficulté d'entrée (2-6, 5ème) sans doute victime de la pression.
Mais les villeurbannaises commetteient des fautes et même s’il ratait des lancers francs feytiat était toujours dans la partie après dix minutes (11-10).
Villeurbanne, s'en remmettait à Lydia Karlefors que rien ni personne ne semblait en mesure de pouvoir arrêter jusqu'à ce que Jennifer Galand ne sorte alors de ses gonds en infligeant un 8-0 à Villeurbanne (25-16, 16ème). Dans son sillage, Feytiat se réveillait et par Verjuin, Blatrie et Constantin parvenait se créer un avantage de 7 pts à la mi-temps (31-24)
A la reprise, Irina Constantin, en inscrivant trois paniers consécutifs à l’intérieur, donnait treize longueurs d’avance au FCL (37-24, 22ème), mais Villeurbanne parvenait à revenir à cinq longueurs (39-34, 25ème) avant que Feytiat ne redonne un coup de reins (52-41, 30ème).
Dans le quatrième quart, bien emmené par une Constantin injouable (20 points au final), le FCL assommait Villeurbanne avec 13-0 rédhibitoire (68-44, 35ème).
En jouant ainsi Feytiat-là peut espérer se maintenir en NF1 alors que Villeurbanne s'enfonce un peu plus, avec une nouvelle défaite, face à un concurrent direct au maintien.


. ST-ETIENNE - CENTRE FEDERAL : 63-70 (16-20, 18-13, 14-16, 15-21)
Evolution du score par quart-temps : 16-20, 34-33, 48-49, 63-70.


Le début de match était à l'avantage de St-Etienne (8-2), grâce à Alexandra Ilvovskaya, avant que les jeunes du CFBB ne réagissent avec un 9-0 et prennent l'avantage, 8-9 puis 10-11.
Le CFBB résistait et terminait le 1er quart avec un avantage de quatre points (16-20).
Le deuxième sera marqué par un chassé croisé jusqu'à la mi-temps qui intervenait (34-33) avec un mince avantage en faveur des stéphanoises.
A la reprise on s'attendait à voir les stéphanoises prendre l'ascendant, mais le CFBB repartait de plus belle : Camille Cirgue s'imposait dans la raquette, bien aidée par les lyonnaises Ana Tadic, Carla Blatrie à 3 pts et Alix Duchet à la mène, qui permettaient à leur équipe de rester au contact, alors que du coté stéphanois des maladresses aux lancers francs ne lui permettait pas de décoller au score.
Le 3ème quart se terminait à l'avantage du CFBB, 48-49, qui ne lâchait pas dans le défi physique.
On cru pendant quelques instants, après deux paniers intérieurs de Babette Nivet, que l'avance de 6 pts, que les stéphanoises venaient de se créer, allait leur permettre de remporter le match, mais le CFBB recollait aussitôt, puis repassait devant, 60-63 à 1'22 du buzzer.
Le doute s'installait chez les stéphanoises, qui commettent des fautes donnant lieu à des lancers francs.
Alix Duchet ne tremblait pas dans l'exercice et scellait définitivement la victoire des jeunes pousses du CFBB, 63-70, la 8ème en 10 matchs !
Le CASE s'est incliné, mais conserve sa 3ème place au classement, grâce à la défaite de Colomiers (78-77) à La Tronche-Meylan.
Les stéphanoises conservent toutes leurs chances d'accéder à la phase finale mais elles devront se ressaisir et s'imposer, à domicile, le 16 mars face à La Tronche-Meylan et le 06 avril face à Colomiers !


. CULOZ - GEISPOLSHEIM : 71-82
Evolution du score : 14-18, 29-30, 71-82

Match de qualité moyenne, marqué par l'adresse insolente à trois points de Johanna Ratzel, n°9 de Geispolsheim, qui inscrit 34 points dont 9 paniers à 3 pts ! Du côté de Culoz, la Blessure, à la mi temps, de Lucile Chaboud, qui avait fait une grosse première mi-temps, a pesé lourd dans le résultat final !
En recevant Geispolsheim, Culoz avait l'espoir de se mettre un peu plus à l'abri, mais les alsaciennes ont confirmé, en s'imposant de 11 points, leur courte victoire (+2) acquise lors du match l'aller et prennent une longueur d'avance sur les bugistes au classement.
Cette défaite constitue une grande déception pour Culoz qui conserve néanmoins toutes ses chances de maintien.

Source : www.basketfly.fr


. Chenôve est en phase finale !

. Istres – Chenôve : 58-63 (10-19, 14-12, 11-11, 23-21).
. Chenôve : Krasnockova 13 pts, Roche 13 pts, Le Bruchec 8 pts, Fargeot 8 pts, Simova 7 pts, Lecoultre 5 pts, De Colo 5 pts, Ljaïc-N’Gayo 2 pts, Drozd 2 pts.


Chenôve pouvait valider, samedi soir en terre provençale, son ticket pour une participation à la phase finale. Pour cela, il fallait s’imposer à Istres, équipe classée cinquième, mais aussi que Colomiers s'incline à La Tronche-Meylan. « Concentrons-nous uniquement sur nous-mêmes » indiquait Thierry Marcilly avant le match. Son discours, empreint de sagesse, a visiblement porté ses fruits puisque le BCC s’est imposé hier soir à Istres (58-63).

Une saine réaction !

Cette victoire lui garantit en effet, à trois journées de la fin de la phase initiale, une participation à la phase finale, puisque Colomiers s’est incliné à La Tronche (68-67).
Ce succès résulte d’une défense très solide. « En laissant notre adversaire sous la barre des soixante points il ne pouvait pas nous arriver grand-chose ! », admettait le coach chenevelier appréciant la saine réaction de ses filles qui, après avoir mené toute la partie (10-19, 10ème puis 24-31, 20ème et 35-42, 30ème), cédèrent les commandes à leur adversaire, à cinq minutes du terme (51-50, 35ème).

« Les filles ont fait preuve d’un gros mental, à ce moment là, pour faire le nécessaire. C’est vraiment la victoire de tout un groupe ! » reconnaissait Thierry Marcilly.
Dasa Krasnockova, sans trembler et sur un tir primé, remettait Chenôve sur le bon rail (51-53, 36ème), pour ne plus les quitter et parvenir à la victoire.
Le Bruchec et les Chenevelières peuvent désormais se tourner vers la phase finale !


A Rennes, Chartres bat Rennes : 65-47 (mi-temps 17-26).
Score des quart-temps : 8-15, 9-11, 16-19, 16-20.
Arbitres : MM Fouillet et Mahé.
Rennes : Gaudin 17 pts, Evtoukovitch 14 pts, Perrin, N'Doye 5 pts, Tony 4 pts, Sabin 3 pts, Trotter 3 pts, Léon 1 pt, Brahmi, Leroch, Perrin.
AB Chartres : Chéron 11 pts, Gauthier 12 pts, Boubala 10, Bacconier 8 Ciss 8, Ros 8, N'Ke 4, Lemaire 4, Kvasnika.


Chartres a gagné hier soir en Bretagne, et reste en course pour la phase finale.
Les Chartraines se sont imposées à Rennes (Ille-et-Vilaine) 65 à 47 et restent bien accrochées à la deuxième place, synonyme de qualification.


C'est sur des bases défensives qu'a débuté la rencontre. Les Rennaises faisant montre de trop de maladresse sur la première période (17 points inscrits). Du côté des visiteuses, ce n'était guère mieux (26 pts), mais elles avaient dominé les débats sous les panneux et dans le secteur défensif, surtout dans le premier quart (8-15). Elles avaient aussi parfaitement muselé l'intérieure rennaise Evtoukhovitch, qui n'inscrivait que 4 points en 1re mi-temps. Rien n'était joué à la pause (17-26).
Le retour des vestiaires allait sonner le glas des espoirs rennais.
Chartres haussait son volume de jeu offensif (19-35, 23ème). Côté rennais, Gaudin tentait de faire de la résistance à l'extérieur, en inscrivant quatre nouveaux points et en portant son total à dix à la 26ème.
Mais c'était la formation de la Beauce qui, après une antisportive rennaise et une réussite derrière l'arc de Bacconier, se détachait quasi-définitivement 24-43, 25ème. pui (33-45, 30ème).
Les Bretonnes réussissaient alors un joli baroud d'honneur et revenaient à 12 pts au terme du 3ème quart-temps (33-45, 30ème), en retrouvant des valeurs collectives. Elles faisaient ensuite jeu égal avec Chartres (47-59, 36ème) et s'inclinaient finalement de 18 pts (47-65) en n'inscrivant aucun point durant les quatre dernières minutes.


Dernière édition par Patou le Lun 04 Mar 2013, 21:45, édité 2 fois
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Culoz victime de la tornade « Johanna » !

Message  Patou le Lun 04 Mar 2013, 16:00

L. Tomczak et les Culoziennes ont bravement combattu, mais ont cédé face à des Alsaciennes très adroites ! Elles comptaient assurer leur maintien, samedi soir, Mais c’était sans compter sur le talent de Geispolsheim, bien emmené par sa formidable scoreuse Johanna Ratzel !
. VOIR ICI => http://basquetebol-saulzoir.forumactif.org/t451p90-nf1-2012-2013#2265


. À Culoz, gymnase Falconnier, CJS Geispolsheim bat Culoz BC par 82 à 71 (18-14, 30-29, 22-27, 30-19).

. Arbitrage de MM. Pochard et Pélissier. 300 spectateurs.

. Pour Culoz : E. Fayard-Rollet, 0 point (4 fautes) ; L. Coutaz, 15 pts (5 ftes, 40çme ) ; P. Chinal, 13 pts (3 ftes) ; C. Colomb, 14 pts (2 ftes) ; F. Genier, 11 pts (3 ftes) ; L. Tomczak, 9 pts (2 ftes) ; L. Michalak, 3 pts (0 fte) ; L. Chaboud, 6 pts (0 fte).

. Pour Geispolsheim : Johanna Ratzel, 34 pts (3 ftes) ; E. Chapays, 12 pts (4 ftes) ; C. Specq, 2 pts (0 fte) ; P. Jehl, 15 pts (1 fte) ; C. Zaroli, 1 pt (0 fte) ; S. Clauss, 10 pts (4 ftes) ; C. Dersoir, 4 pts (2 ftes) ; M.-A. Vincent, 4 pts (5 ftes, 39ème ) ; K. Friedrich, 0 pt (0 fte).

Face à Geispolsheim, Culoz BC a perdu (82 à 71) une rencontre importante pour le maintien, face à un concurrent direct. Il reste désormais trois matchs pour décrocher une victoire salvatrice.

Ce samedi, les Culoziennes ont dû affronter deux adversaires inattendues. La tension tout d’abord. L’entraîneur bugiste, Hervé Couvé, confirme : « Au début, la pression était trop forte. Du coup nous avons mal démarré et nous avons subi tout du long de la première période ! »

Les locales restaient néanmoins au contact d’une équipe alsacienne homogène. La zone tissée par les Culoziennes avait stoppé les visiteuses.

La seconde période débutait sans Lucile Chaboud, touchée au dos. Mais Genier et Tomczak servaient d’ancrage dans la zone de Geispolsheim. Avec ses deux points de fixation, le CBC tentait l’échappée plusieurs fois (42-38, 23ème ; 57-52, 31ème).

Mais les Bugistes découvrirent alors Johanna Ratzel. La main droite de l’ailière alsacienne déclencha la foudre : 34 points, 9 paniers à trois points ! Les variations défensives locales ne parvinrent pas à neutraliser ce typhon !

Hervé Couvé constatait, fataliste : « à l’orgueil, nous faisons un gros troisième quart-temps. Mais ensuite, Ratzel prend feu et nous assomme. Ce qu’elle a fait là, c’est exceptionnel à ce niveau. Elle toute seule sauve le match pour Geispolsheim ! »

Le coach visiteur ne disait pas autre chose : « Nous gagnons avec les tripes, en ayant su rester dans notre stratégie malgré les pertes de balles qui ont donné des munitions à Culoz. Après, l’adresse exceptionnelle de Ratzel, après la pause, les a atomisées. Ça devenait plus facile pour nous ! »

Ce résultat sauve Geispolsheim. Pour assurer son maintien, le CBC devra prendre le meilleur sur Istres, à domicile, dans trois semaines. Ou aller jouer un quitte ou double à Feytiat lors de la dernière journée !


LES RÉACTIONS :

. Hervé Couvé, entraîneur de Culoz : « Cette défaite est une grosse déception. Geispolsheim nous a fait mal avec son jeu rapide car nous n’avons pas été assez patient en attaque, nous n’avons pas récité ce qu’il y avait à réciter. L’absence de « Lulu » Chaboud en deuxième période nous a été préjudiciable.
C’est la clé de voûte de notre défense, elle accomplit des tâches importantes dans l’ombre. Ça nous a fait mal même si Flo Genier a fait un bon match, a répondu à nos attentes alors qu’elle n’a pas l’habitude d’avoir autant de temps de jeu. Nous ne parlons pas de relégation. En cas de victoire, le maintien aurait été assuré à 90 %. Mais la défaite ne nous condamne pas. On va se renconcentrer et préparer la venue d’Istres, qui sera vraiment le match du maintien. Il faudra une salle pleine le 23 mars. »

. Philippe Comte, président du Culoz BC : « Laure Coutaz n’était pas en pleine forme, à cause d’une gastro-entérite. Avec la sortie de Lucile Chaboud à la pause, tout ça ne nous a pas arrangés. Mais, quand je vois Geispolsheim courir pendant 40 minutes et Ratzel mettre autant de trois points, avec les mains attachées dans le dos, j’ai moins de regrets ! »
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Le point à trois journées du terme de la phase initiale.

Message  Patou le Mar 05 Mar 2013, 19:47

POULE A
. Charnay a remporté une large victoire face à Brive (80-55) et conforté sa place de leader, car Saint Etienne s'est incliné à la surprise générale (63-70), sur son parquet face au CFBB, et Colomiers en a fait de même à La Tronche-Meylan (78-77).

. Chenôve s'est imposé à Istres (58-63) et a ainsi validé son billet pour la phase finale.

. Le dernier ticket de cette Poule A se jouera entre Saint Etienne et Colomiers, même si Istres et La Tronche-Meylan ne sont pas encore définitivement écartés de la lutte.

. En bas de tableau, Geispolsheim fait un grand pas vers son maintien en NF1, après son succès à Culoz (71-82), alors que dans le match de la peur Feytiat a largement disposé de Villeurbanne (81-57), ce qui pourrait bien envoyer les banlieusardes Lyonnaises, en NF2, elles qui ont longtemps lutté, la saison dernière, pour leur participation à la phase finale !

Dans cette Poule A, les trois dernières journées vont être déterminantes pour l'attribution de la 3ème place qualificative à la phase finale, ainsi que pour celle de la relégation !


POULE B
. Le Havre recevait Wasquehal, avec l'objectif de se qualifier pour la phase finale, et n'a pas laissé passer cette occasion, en l'emportant 74-63.

. Pour Wasquehal, les choses se compliquent car, à trois journées du terme de la saison régulière, il se retrouve hors du Top 3, deux longueurs derrière Chartres, large vainqueur à Rennes (47-65), et à un point de Franconville, victorieux d'Aubervilliers (74-67).

. Mauvaise opération aussi pour Rezé, largement battu à Aulnoye (72-54), qui voit ainsi ses chances de rejoindre la phase finale se restreindrent.

Chartres pourrait se qualifier dès la prochaine journée (16/03), en l'emportant à domicile face à Wasquehal, alors qu'il faudra sans doute attendre pour savoir qui complètera le podium.

. En bas de tableau, Argenton reprend espoir après sa victoire à Ifs (73-80) car Sannois, qui a lourdement chuté à Mondeville (75-57), reste à sa portée pour assurer son maintien.

Ici aussi, les trois dernières journées vont se jouer avec beaucoup d'enjeu et de pression !
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Sanela Ljaïc-N’Gayo : « Une montée en Ligue 2 serait géniale pour le club ! »

Message  Patou le Mer 06 Mar 2013, 19:18

Ca y est, c’est officiel ! Chenôve est qualifié pour la phase finale alors qu’il reste encore trois journées de championnat à disputer. L’attente a été longue, samedi soir en Provence où le BCC, vainqueur d’Istres (63-58), comptait sur La Tronche-Meylan pour officialiser sa qualification.

C’est vers 23 heures que la bonne nouvelle est arrivée, avec l’annonce de la victoire des joueuses de l’Isère sur Colomiers. Si toute la délégation chenevelière ravie, Sanela Ljaïc-N’Gayo, la capitaine était, elle, comblée sans être surprise.
« J’étais persuadée au fond de moi que nous allions nous qualifier pour la phase finale. Nous l’avions fait la saison dernière en réalisant un beau parcours, donc je me suis dit pourquoi pas rééditer cette performance ? », assure l’intérieure, arrivée au club en 2009, après être passée par Furdenheim, Saint-Etienne, Montbrison et qui se qualifie, elle même, « d’éternelle optimiste ! »

Pourtant au début de l’exercice, avec un effectif chamboulé et cinq nouvelles filles à intégrer, le pari était loin d’être gagné. L’objectif assigné par le staff plaçait même l’équipe dans les cinq ou six premières du championnat. Mais la mayonnaise a pris beaucoup plus vite que prévu, comme l’explique Sanela qui remplit à merveille son rôle de capitaine :
« En août, toutes les filles sont arrivées affûtées pour la reprise, notamment les cinq recrues estivales. Nous avons été tout de suite rassurées d’autant que, malgré leur jeune âge, ce sont de très bonnes joueuses. »
Les résultats le prouvent et Chenôve, par la voix de sa capitaine, ne compte pas en rester là :
« Même si nous sommes qualifiées, nous voulons battre Culoz lors du prochain match, car la défaite injuste du match aller n’a pas été digérée. »
Il sera ensuite temps de penser à la phase finale… et à une éventuelle montée en Ligue 2 :
« Ce serait génial pour le club qui fait beaucoup d’efforts. J’y crois en tous cas ! »

On n’en attendait pas moins de sa part… mais d'abord les Chenevelières voudront prendre leur revanche sur la formation de Culoz, lors de leur prochaine rencontre.
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Colomb, « cadre » Culozienne !

Message  Patou le Jeu 07 Mar 2013, 18:48

Cécile Colomb a connu deux montées successives avec Culoz.

Cécile Colomb a commencé le basket dès l’âge de 7 ans. Originaire de Vénissieux, elle a rejoint le club de Culoz, après un parcours qui l’a mené dans plusieurs clubs de la périphérie lyonnaise, Villeurbanne, Meyzieux, Vénissieux. C’est lors d’une rencontre fortuite avec son ancien professeur de sport en université, Jean-Pierre Dequatre, que ce dernier lui a proposé, il y a quatre ans, de venir à Culoz, qui évoluait alors en NF3.
Suite de son portrait paru vendredi 8 mars : journée de la femme, dans l’édition papier de La Voix de l’Ain, ici => http://www.culozbasketclub.fr/uploads/images/5404/Voix%20de%20l'Ain%20journee%20de%20la%20femme%20Cecile%20Colomb.jpg
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Trophée Coupe de France : Culoz éliminé en seizième de finale.

Message  Patou le Lun 11 Mar 2013, 17:30

Les Culoziennes s’inclinent (91 à 77) et perdent Charlotte Michalak pour la fin de la saison !

À Voiron, Pays Voironnais (+ 20) bat Culoz : 91(71) à 77 (38-30, 57-41, 75-60, 91-77).
Pour Culoz : Fayard-Rollet, 9 pts (2 ftes) ; Coutaz, 15 pts (5 ftes) ; Chinal, 6 pts (2 ftes) ; Colomb, 17 pts (5 ftes) ; Comte, 3 pts (3 ftes) ; Genier, 13 pts (3 ftes) ; Candy, 0 pt (0 fte) ; Tomczak, 12 pts (1 fte) ; Michalak, 2 pts (3 ftes).


Les protégées de Hervé Couvé et Jean-Pierre Dequatre se rendaient en Isère avec la ferme intention de se qualifier pour les huitièmes de finale du Trophée coupe de France.
Malgré l’absence de Lucile Chaboud, blessée au dos face à Geispolsheim, les Culoziennes vont réussir leur entame en s’appuyant notamment sur l’adresse à longue distance de Cécile Colomb.
À l’issue du premier quart, les Bugistes avaient grappillé 12 de leurs 20 points de handicap en inscrivant trente points.
Le jeu des pensionnaires de Nationale 1 va se détériorer par la suite face à une belle formation voironnaise qui évolue en élite régionale.
Dans une ambiance tout acquise à leur cause, les locales vont même enlever le second quart (19 à 11) pour posséder 16 longueurs d’avance à la pause (57 à 41).
En seconde mi-temps, les Culoziennes ne referont pas surface, l’entorse à la cheville de Charlotte Michalak, ajoutant un handicap supplémentaire et augmentant le désarroi d’une équipe de l’Ain ne parvenant pas à trouver des solutions.
À la veille de rencontres décisives en championnat, Culoz quitte la Coupe de france et perd probablement Charlotte Michalak pour toute sa fin de saison.
avatar
Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Re: NF1 : 2012/2013

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum