CSP REZE PAS AU MIEUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CSP REZE PAS AU MIEUX

Message  guy.peloille le Jeu 13 Sep 2012, 07:40

Re: NF1 POULE B 2012 2013
par basketbreton » Jeu 13 Sep 2012 2:17

BCSP REZE

Christophe Audusseau a démissionné de la présidence du Basket-club Saint-Paul Rezé (BCSP). Le club affiche un déficit de 31 000 €.

Pascal Jubier, vice-président du BCSP Rezé, a présidé samedi matin l'assemblée générale. Dans quelques jours, il sera peut-être le nouveau président. C'est Hélène Ménard, joueuse emblématique de l'équipe fanion, qui a lu la lettre de démission de Christophe Audusseau. Très pris par son activité d'agent immobilier, on lui reprochait d'être moins présent : « Il y avait aussi quelques mésententes au sein du bureau. »

Une gestion trop lourde

Mésententes ou divergences profondes. Jean-Marie Fuerté, trésorier, a lui aussi présenté sa démission, même s'il continuera à aider dans certaines démarches (les demandes de subvention par exemple). La gestion quotidienne du club lui était devenue trop lourde. Elle était de plus en plus difficile. Le budget 2011-2012 était de 212 000 €. Résultat : 191 000 € de recettes et 223 000 € de dépenses. Soit un déficit de 31 000 € qui se cumule avec les déficits précédents.

Difficile de rogner sur les dépenses avec des postes importants comme 17 000 € de frais d'arbitrage ou 34 000 € de transport.

Quant aux recettes, le discours est le même depuis quelques années et n'est pas différent de celui d'autres clubs : il faut créer des animations, comme le vide-greniers dimanche prochain sur le parking du Leclerc Océane ou la recherche, très difficile, de sponsors. Quant aux subventions, le club apprécie l'aide de la ville de Rezé (70 000 €) qui a fait aussi une avance de trésorerie remboursable. Il regrette la diminution de la subvention du Conseil général et surtout la disparition de la subvention du Conseil régional, qui était de 20 000 €.

Les salaires se montent à 123 000 €. Ils sont versés à l'encadrement et aux joueuses. Nous sommes en Nationale 1, bel et bien dans le professionnalisme. Si le club n'évoque plus la montée en Ligue 2, il n'a pas caché malgré tout ses ambitions : les play off, c'est-à-dire terminer au pire à la quatrième place. L'équipe qui a bien recruté en aura les moyens.

Une équipe en N1, une en N3 (et qui a raté de peu la montée en N2), des cadettes en Nationale 2, 260 licenciés répartis en 25 équipes. Le club pourra-t-il faire l'économie d'une réflexion sur son niveau dans l'élite ? Il y avait moins de 50 personnes à l'Assemblée générale.

guy.peloille

Messages : 145
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum