TRANSFERTS NF2 2011/2012.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Couronne fait le bilan et lance la saison prochaine.

Message  Patou le Dim 17 Juin 2012, 12:22

La Couronne fait le bilan et lance la saison prochaine.
La salle Pasteur s'est avérée bien trop petite pour cette AG.
" L'intérêt du public et de nos partenaires pour l'équipe féminine démontre une volonté partagée de la pérenniser et d'espérer franchir très vite une étape supplémentaire. Cette équipe va attaquer sa treizième saison en championnat national, eh oui, déjà !
La démonstration est faite que le sport féminin a un bel avenir en Charente, pour peu que l'on ouvre les yeux et les esprits et qu'on le soutienne "
, a souligné Claude Jutan lors de l'assemblée générale du La Couronne Basket.
La dernière pour l'ancien président qui passe le relais, après 25 ans de présence au club, dont 20 comme dirigeant et 12 à la présidence.
La déception de la descente de l'équipe phare féminine à l'issue de sa première saison en NF1 était dans toutes les têtes dans une salle bien trop petite.
« Vitrine du basket en Charente, vous allez rebondir », a assuré Cathy Salmon, la présidente du Comité Départemental.
« Rassuré sur l'avenir du club », le maire Jean François Dauré a « salué sa vitalité ».
Cette force de vie, le club l'a démontrée en faisant passer ses finances de -25.000 Euros fin 2010 à +1.288 Euros.
Et ce retour à l'équilibre permet d'envisager l'avenir avec sérénité.
Descente le l'équipe phare oblige, le budget prévisionnel annoncé par le trésorier Gérard Pillet est toutefois revu à la baisse et passe de 162.582 Euros à 145.950 Euros pour la saison prochaine.
Quatre départs trois arrivées
Le coach de l'équipe féminine Julien Roué passant lui aussi le relais, c'est Christophe Pontcharraud, (Stade Poitevin) qui le remplace et sera secondé par Julien Bonneau, salarié du club.
Du côté de l'effectif, les départs de Marie Clotilde Cazaux Chaigne, Claire Longomba et Katia Hamon sont compensés par l'arrivée des deux soeurs Guillon, Amélie et Caroline, et d'Amandine Boisgrellier.
« Toutes les trois sont passées par le Creps de Poitiers et notre équipe est jeune avec six de nos onze joueuses âgées de 20 ans », a souligné Isabelle Javelaud, la dirigeante encadrant le groupe.
Les effectifs sont passés de 150 à 170 licenciés, tandis que l'école du LCB a décroché le label national pour la qualité de son travail de formation des jeunes.
En passant en revue les points positifs et négatifs de la saison 2011-2012, Gaëlle Rozmanowski, la responsable technique du club a mis l'accent sur la qualité de l'encadrement, assuré par des étudiants en STAPS, et annoncé « une réactivation de la classe à horaire aménagé basket » à la rentrée de septembre au collège.
« D'autres chantiers restent à ouvrir ou à renforcer! » a rappelé Claude Jutan.
La poursuite de l'action d'accompagnement éducatif sur la Grande Garenne, l'animation de la pause méridienne, le développement de l'école de basket et la mise en place d'une école d'arbitrage font partie entre autres de ces derniers.
16 Juin 2012 - http://www.charentelibre.fr

Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

SAINTE SAVINE.

Message  Patou le Dim 17 Juin 2012, 20:14

Première signature avec l'arrivée de Jennifer PRAT en provenance de Chenôve (NF1).
Jennifer PRAT (née en 1991 - 1,71m - meneuse) est passée par les clubs de PLEYBER CHRIST et MONTPELLIER.
http://www.saintesavinebasket.fr/


Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Assemblée générale de l'US Le Poinçonnet.

Message  Patou le Lun 18 Juin 2012, 11:58

Assemblée générale de l'US Le Poinçonnet : pas un long fleuve tranquille.
Mouvementée et indécise, la saison du Poinçonnet l'aura été jusqu'au bout.
Et ce n'est pas Pierre Bousquié, le nouveau président de la section basket de l'USP, qui nous contredira.
Tout d'abord sur le terrain avec une saison avec plus de bas que de hauts et ponctuée par une relégation sportive en Nationale 3.
Avant d'être repêché in-extrémis…
Puis, en coulisses, avec le départ de Ben Kokola.
« Le comité directeur sportif n'était pas satisfait des résultats de l'équipe fanion. C'est pour cette raison qu'il a été décidé de lui retirer la NF2. Seulement, on ne s'attendait pas à ce qu'il demande une rupture de son contrat. Du coup, on s'est retrouvé sans éducateur pour toutes les équipes jeunes. Comme quoi il est important de ne pas avoir qu'un seul éducateur pour le club », précise Bousquié.
Heureusement, les joueuses de NF2 se sont lancées dans la formation avec l'EJJ (Entraîneur Jeunes Joueurs) et ont pris en charge les équipes jeunes.
« Cela nous a permis d'éviter de prendre un point de pénalité. C'est peut-être ça qui nous sauve de la relégation », ajoute Bousquié.
Sans oublier les dirigeants et bénévoles du club qui n'ont pas ménagé leur peine.
Enfin, sur le plan financier, le club poinçonnois a également frisé la correctionnelle.
« Il a fallu payer les indemnités de Frédéric Meunier, le coach de la saison 2010-2011 qui avait été mis à l'écart… »
25.000 euros qui auraient sans doute signé la perte du club sans l'arrivée de sponsors.
« Sans la création de la commission sponsoring, le club n'aurait pas survécu. Pensez donc, nous sommes passés de 8.500 à 31.000 euros. Mieux encore, ça a permis de rattraper le retard des années précédentes », poursuit le président du Poinçonnet.
Il ne reste maintenant plus qu'à espérer que la section basket de l'USP tire les enseignements de ces dernières saisons et se décide à voguer dans des eaux moins tumultueuses.
En attendant, le comité directeur a présenté les contours de la prochaine saison.
L'occasion pour Bertrand Masson, directeur technique, de rappeler l'importance que revêt la formation.
« Une NF2, ça peut coûter très cher si l'on doit aller chercher toutes les filles. L'avenir du club passe par la formation. Cela valorise le travail réalisé et c'est vital pour le club que des jeunes parviennent à se frayer une place au sein de l'équipe de nationale », tient à souligner l'intéressé.
Quoi qu'il en soit, les techniciens poursuivent leurs investigations pour trouver des joueuses susceptibles de renforcer leur équipe de NF2.
Echos:
- Recrues: La formation du Poinçonnet qui évoluera en NF2 la saison prochaine prend forme.
Marina Ilieva, une intérieure Bulgare qui a déjà évolué dans plusieurs clubs français, a d'ores et déjà signé et remplacera Iorss.
Une autre recrue devrait être annoncée cette semaine. Il s'agit d'une shooteuse à trois points qui a participé à la montée en LF2 avec son club d'Angers.
D'autres essais devraient intervenir dans les semaines à venir.
- Accession: La réserve du Poinçonnet évoluera la saison prochaine en régionale. Une nouvelle qui a été saluée par l'ensemble de l'assistance et qui permettra à quelques espoirs du club de s'aguerrir avant d'être lancées dans le grand bain de la nationale.
- Entraîneur: Yann Valin aura la lourde charge de succéder à Nicolas Maillot au poste d'entraîneur de l'équipe féminine. Le garçon dispose d'une belle carte de visite en tant que joueur mais aussi d'entraîneur avec entre autre une accession en NM2 avec le P3L.
18/06/2012 - http://www.lanouvellerepublique.fr


Dernière édition par Patou le Lun 18 Juin 2012, 14:00, édité 2 fois

Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Argenton-Thouars Basket.

Message  Patou le Lun 18 Juin 2012, 12:03

L'ATB 79 RESTE EN EMBUSCADE.
Alors que la fédération vient de repêcher deux clubs en Nationale 1, l’ATB 79 devrait être le prochain sur la liste. A condition qu’une autre place se libère…
Première et, pour l'heure, seule recrue de l'ATB, Katarina Brestovanska ne sait pas encore si elle évoluera en NF2 ou en NF1 l'an prochain. Ni, du coup, qui pourrait s'ajouter au rayon " recrues "…

Jamais deux sans trois. Si le fameux adage se vérifie, cela ferait le bonheur des Argentonnaises de Thouars. Reléguée sportivement après une seconde saison compliquée en NF1 (3 victoires, 19 défaites), la locomotive du basket Deux-Sévrien espère en effet secrètement un repêchage d'ordre administratif.

Or, suite aux renoncements du Poiré-sur-Vie et du Stade poitevin (ce dernier va repartir en NF3 la saison prochaine avec à sa tête l'ancien assistant-coach de l'ATB, Maxence Baudry), principalement pour des raisons financières, la fédération a officiellement signifié aux clubs de Geispolsheim et d'Aubervilliers (10ème et 11ème de la poule B) qu'ils évolueront à nouveau en NF1 la saison prochaine.
De bon augure pour l'ATB 79, qui selon le classement (ranking) officieux établi par la fédération serait le prochain repêchable sur la liste ?
Pas si sûr…
Recrutement en stand-by...
En voyant le verre à moitié vide, on peut ainsi penser que deux clubs qui renoncent, c'est
déjà beaucoup.
Il ne faut pas s'attendre à en voir d'autres.
Sauf que le verre peut aussi être vu à moitié plein : les difficultés financières vont croissantes pour les clubs sportifs, ceux de basket comme les autres, touchés à retardement par la crise qui plombe le budget sponsoring des partenaires privés et réduit les subventions des collectivités publiques.
De nombreux clubs sont donc dans le dur.
Le cas de Challes en est l'illustration. Selon nos confrères du Dauphiné Libéré, le président du club savoyard, dont le projet de fusion avec Lyon vient de passer à la trappe, est sur le point de démissionner. Sans repreneur, le club devra déposer le bilan.
Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, l'ATB pourrait donc en profiter pour retrouver
la NF1.
Le problème, c'est que cette incertitude pèse sur le recrutement.
Certes, le retour de Brestovanska est acquis.
Mais certaines joueuses pistées, notamment dans le secteur intérieur, font souvent de la NF1 une condition de leur venue.
Si jamais l'ATB restait à quai, il n'en fera cependant pas une maladie.
La perspective de jouer le haut de tableau en NF2 (et donc de gagner la plupart de ses matchs) n'est pas forcément moins réjouissante que celle de se battre pour le maintien en NF1…
Frédéric Michel - 18/06/2012 - http://www.lanouvellerepublique.fr

Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

SAINTE-SAVINE.

Message  Patou le Mar 19 Juin 2012, 12:20

Pas mal de satisfactions cette saison au SSB avec les équipes de jeunes
La non-accession en NF1 a jeté un froid sur une saison 2012 pourtant valorisante pour le club de
Pascal MOUZON.
Sainte-Savine Basket, ce n'est pas QUE la Nationale 2 féminine.
L'assemblée générale du club, dimanche matin, a été l'occasion pour les membres du comité directeur de le souligner.
Éric Roulet, le président, s'est tout d'abord félicité de la fidélité des bénévoles qui font vivre l'association et y entretiennent une bonne ambiance.
« Vous avez de la chance de les avoir… », a-t-il signalé aux adhérents.
Il pensait aussi aux entraîneurs qui encadrent toutes les équipes, depuis le baby basket jusqu'à la Nationale 2. Et il en faut pour animer les différentes catégories, puisque le SSB a vu en 2011-2012 ses effectifs progresser de façon significative : +17 %, avec 226 licenciés, dont un important vivier de jeunes.
Ce foisonnement a nécessité des efforts de structuration, et le club en a été justement récompensé en obtenant trois labels : école française de mini-basket, élite et 3 étoiles.
Autant de reconnaissance des instances fédérales pour le sérieux et la qualité du travail accompli.
L'équipe 2 ambitieuse.
Le « projet féminin » cher à Éric Roulet est en passe de prendre une nouvelle dimension.
L'arrivée de l'entraîneur Maxime Papa, venu de Saint-André avec quatre joueuses (Sladjana Djukic, Maëlle Blanc, Anaïs Blanc et Méline Séjournet) et porteur de nouvelles ambitions, ouvre la perspective d'une montée de l'équipe 2 en Nationale 3.
Une alternative intéressante pour les jeunes formées au club. Notamment les cadettes, encore sacrées championnes de Champagne sous la coupe de Raphaël Boura (qui prend du recul avec le terrain) mais aussi les minimes France.
Pour son baptême du feu à ce niveau, l'équipe a su résister à une rafale de contre-performances avant de faire valoir ses progrès en deuxième phase.
Pour leur deuxième saison, les minimes seront coachées par Jennifer Vignola, la meneuse de la NF2, qui reste au club, tout comme la Slovaque Daniela Pavlendova.
Parmi les autres satisfactions collectives, à signaler le titre départemental des cadets ou la coupe de l'Aube des benjamins-minimes.
Tout ça pour ça…
Un petit florilège de résultats qui a mis du baume au cœur des dirigeants, profondément marqués par la non-accession de l'équipe de Ludovic Lethenet en Nationale 1, malgré un bilan remarquable (23 v., 3 d.) en saison régulière et un 5/6 en play-offs, avec un final à donner des frissons pour le dernier match à domicile qui aurait pu être celui de la montée.
Pour sa quatrième année à ce niveau, l'équipe a produit du jeu, du spectacle, et fait rêver. Mais elle reste à quai.
Quatre départs sont validés, il va falloir reconstruire.
Le SSB restera pourtant ambitieux en axant son recrutement sur des joueuses estampillées NF1 et Ligue 2.
Et ce malgré les appels à la modération dans les dépenses, notamment salariales, lancés par le trésorier, après que le compte de résultat spécifique à la NF2 et aux minimes France ait laissé apparaître un déficit de 10 000 €.
L'arrière Jennifer Prat première recrue du SSB.
Ludovic Lethenet l'a exprimé lors de l'assemblée générale, c'est « une fin de cycle » sportivement parlant au SSB.
Malgré une saison mémorable, de fortes tensions internes au groupe, tenues les plus discrètes possibles, ont laissé des traces.
Sans forcément de causes à effet, les départs sont nombreux :
- Maud Lesoudard, capitaine emblématique, leader pendant quatre saisons, rejoint Reims où une belle opportunité s'offre à elle en L2.
- La Slovaque Monika Chabadova, deuxième scoreuse de l'équipe, serait volontiers restée mais son maintien dans le groupe semblait compliqué, pour ne pas dire plus.
- Aline Coridon s'éloigne pour raisons personnelles.
- Laurence Mangeonjean tire sa révérence, après avoir effectué quelques « piges ».
- Ophélia Coste et Justine Leblanc sans doute à cours de temps de jeu, ne devraient pas rempiler.
Fille et petite-fille de…
Il reste donc à ce jour quatre filles dans l'effectif qui reprendra l'entraînement mi-août (Pavlendova, Vignola, Puissant et Jeandon) auxquelles il faut désormais ajouter Jennifer Prat.
C'est la première recrue savinienne.
Un renfort de choix puisque cette jeune joueuse de 21 ans arrive tout droit de NF1.
Elle évoluait la saison passée au BC Chenôve, club avec lequel le SSB entretient de bonnes relations, après avoir partagé quelques matches de pré-saison.
« Elle vient pour jouer, après une saison frustrante », annonce Arnaud Monnin, en charge du recrutement.
Deuxième arrière, capable de mener le jeu, Jennifer Prat vient consolider un secteur fragilisé par le départ de Coridon.
Dotée d'un « très bon état d'esprit », elle est aussi d'une lignée célèbre.
Son papa, Guy Prat, est adjoint de Valéry Demory à Montpellier (Ligue) et son grand-père n'est autre que Jean Galle, ancien entraîneur de l'équipe de France, de 1985 à 1988.
Le SSB cherche maintenant ses deux autres mutées, « une ailière et un pivot » de niveau NF1/L2.
« On espère avoir un cinq majeur aussi fort que l'an dernier » annonce Arnaud Monnin, dont les contacts semblent avancés.
P.M - Publié le mardi 19 juin 2012 - http://www.lest-eclair.fr

Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRANSFERTS NF2 2011/2012.

Message  Patou le Jeu 21 Juin 2012, 13:47

Arrivée de Héléna Barra (ABC Guingamp, PN) à Trégueux BC (NF2).

Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Etoile Saint-Laurent Brest.

Message  Patou le Mar 26 Juin 2012, 11:55

- Entraîneur : Stéphane Bourgeois.
- Départs : A. Quéau (La Charité/Loire, PN), M. Cissé (entraîneur Rezé, NF1), C. Roudaut (arrêt), M. Gosch (arrêt), S. Cacoujat (arrêt), C. Le Fé (arrêt), M. Tomkova (?), M. Borowka (?), C. Léaustic (?).
- Arrivées : Margot Puc (non mutée), Célia Bourbon (Franconville, NF1), Ramata Diakité (non mutée), Stéphane Bourgeois (entraîneur).

Patou

Messages : 1201
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Courchevel, Genève, Lyon, Paris, St-Tropez.

Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/#!/patou.ferrari.3

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRANSFERTS NF2 2011/2012.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum